Lyriamuse

LYRIAMUSE, pour vivre la musique classique de façon ludique !

LYRIAMUSE, pour vivre la musique classique de façon ludique !

LYRIAMUSE, pour vivre la musique classique de façon ludique !

FONDATRICE

Audrey Gauthier fondatrice de Lyriamuse tous droits réservés

AUDREY GAUTHIER, FONDATRICE DE LYRIAMUSE

Je suis passionnée de musique classique depuis l’enfance.

LES DÉBUTS

J’ai la chance (ou l’heureux hasard !) d’être tombée en amour avec la musique classique très jeune, en dessinant avec Radio classique en fond musical. Car oui, l’illustration est aussi une passion (autant que le chocolat !).

Je commence mon amitié avec la musique par le piano (pendant 5 ans), puis par le violon (5 ans également), ayant découvert que mon grand-père avait gardé un vieil instrument. J’adorais la théorie musicale et le solfège.
J’ai d’ailleurs la chance d’étudier le violon à l’Académie de Musique Prince Rainier III, le Conservatoire de Monaco.
Malheureusement, comme certainement d’autres musiciens et musiciennes en herbe et motivé, j’ai été « dégoûtée » de la musique par mon professeur, entrainant un abandon de cette discipline.

Je fais mes études supérieures en graphisme et illustration, en communication visuelle.

Mais après le début d’une nouvelle vie en 2006 à Montréal, j’accumule plusieurs expériences professionnelles dans différents domaines (en graphisme, administration et financier), dont celle d’illustratrice jeunesse pour les Éditions Goélette avec la parution d’une mini-série Lily Têtue, avec l’autrice Marie-Julie Gagnon. J’ai d’ailleurs l’opportunité de participer à 3 reprises au Salon du Livre de Montréal.

LE RETOUR AUX ÉTUDES

La pratique de la musique me manque.
Je décide alors de reprendre des études en musique, mise sur pause pendant 20 ans.
À ce moment-là, la musique classique me sauve littéralement la vie !

Après le début d’un Baccalauréat en Enseignement de la musique à L’Université du Québec à Montréal (UQAM) où je pratique le violon, puis l’alto, je décide de poursuivre mon cursus à la Faculté de Musique de l’Université de Montréal pour y compléter mon Baccalautérat, que j’obtiens avec succès.
Par-dessus tout, j’ai la volonté de transmettre et de partager cet art avec les autres.

Je rédige d’ailleurs 2 articles pour Ludwig van Montréal
– Noël à l’opéra : 16 oeuvres à découvrir, d’hier à aujourd’hui 
– Douze musiciens classiques affectés par les guerre et les dictatures,
Puis 2 traductions d’articles :
– Comment jouer d’un instrument de musique réduit le stress
– Selon une étude, les chirurgiens opèrent mieux avec de la musique classique.

UNE IDÉE QUI PREND FORME

Je découvre le D.E.S.S en Médiation de la musique de l’UdeM, qui permet de mettre en contact les publics avec la musique des orchestres et ensembles, et ce, de diverses façons. Je complète ce programme avec un stage à l’Orchestre Métropolitain au sein du Département Éducation (pendant la pandémie), qui fut pour moi, une expérience d’une richesse exceptionnelle !
Cette période, vécue comme une pause, a permis à Lyriamuse de germer tranquillement.

C’est à ce moment que j’intègre la cohorte 2022 du programme Fondatrices de Startup Montréal, grâce à qui je me lance en entreprenariat, dans ce projet complètement fou.

Détentrice d’un D.E.S.S. en gestion d’organismes culturels à HEC Montréal je concrétise mon implication dans le rayonnement de la culture au Québec.

Je poursuis actuellement ma formation à la Maîtrise en Management des Entreprises Culturelles à HEC Montréal, afin de mieux comprendre et répondre aux exigences du milieu culturel.

MES EXPERTISES

  • Création d‘univers grâce aux illustrations
  • Graphisme imprimé et numérique
  • Connaissances et expertises en musique classique
  • Recherches, rédaction professionnelle et vulgarisation de contenu
  • Médiation culturelle spécialisée en musique
  • Compréhension de la réalité des organismes culturels et de leurs enjeux
Audrey Gauthier fondatrice Lyriamuse

Rien n’est jamais perdu, rien n’est jamais acquis.
Faîtes toujours de votre mieux : donnez votre 100%.

– Audrey Gauthier

Remerciements : 

Je tiens à remercier :

  • Ma famille pour son soutien inconditionnel :
    – Mon père Gérard Haton-Gauthier artiste plasticien qui m’a transmis cet amour de l’art visuel depuis mon enfance,
    – Ma mère qui me soutient dans toutes mes démarches personnelles et professionnelles,
    – Mon frère Charles Gauthier pour son expertise en marketing numérique et sa bienveillance,
  • Mes ami·e·s, fidèles et aux rendez-vous pour échanger et partager les bons comme les mauvais moments (ils et elles sauront se reconnaître !)
  • Les merveilleuses personnes que j’ai rencontrées sur mon parcours et toutes celles à venir!
Retour en haut